Histoire du Club

Histoire du club

Au hasard des recherches effectuées aux archives de La Dépêche du Midi par trois Figeacois, il nous paraît intéressant de relever quelques articles qui en disent long sur la saga du Groupe ainsi que sur l'époque troublée du début du XXe siècle. S'il est certain que le GSF vit le jour lors de la saison 1913-1914, le rugby avait déjà droit de cité dans la ville de Champollion. On trouve trace en 1904 du Sporting club Figeacois, puis en 1907, du Stade Figeacois (aux maillots rouges et noirs), avant que naisse en 1913, dans une salle du café Despoux, le Groupe Sportif Figeacois. C'est le 6 décembre 1914, que nous trouvons mention pour la dernière fois, du Stade Figeacois. Dur dur de se défaire des habitudes ! Au sujet des rencontres et des stades, c'est un peu l'imbroglio, comme en témoigne le discours d'Emile Bouyssou, président du GSF, lors de la fête des champions de France, en 1936 : « Le plus initié des dirigeants, était à cette époque, incapable de dire sur quel terrain, ni face à quel adversaire se disputerait le match du dimanche suivant ». 

 Les matches se jouaient donc à partir de 1913, au « stand » de la villa des roses (stade occupé aujourd'hui par le boulodrome et les terrains de pétanque), avant de gagner vers 1919, le stade de l'hospice, probablement un pré, offert par l'hôpital. Après un bref retour au stand de la villa des roses, le nouveau terrain de Londieu sera opérationnel après 1921, où des tribunes seront construites et inaugurées le 27 septembre 1924. Si le rugby durant la guerre de 1914-18 fut assez perturbé, voire inexistant, que dire de cette communication du Ministère de l'intérieur du 11 mai 1940 : « En raison des risques aériens qui rendent indispensables et urgentes les mesures spéciales de sécurité, toutes manifestations se déroulant en plein air, telles que matches, réunions hippiques, sportives et autres, qui constituent des rassemblements importants sont formellement interdites jusqu'à nouvel ordre ». Nous reviendrons de temps en temps sur quelques anecdotes des 100 ans d'archives du GSF, au fil des trouvailles de nos trois enquêteurs.

Photos souvenirs des premières présences de notre Président Bernard Landes au Stade du Calvaire