Le GSF B poursuit sa route

Le demi de mêlée Roualdes s'échappe avec Doignon et Suzigan en soutien./Photos DDM, JCB

C’est avec un ouf de soulagement que les Figeacois ont accueilli le coup de sifflet final. Sous un soleil radieux, l’équipe B du GSF affrontait en 16es de finale son homologue de Gujan Mestras. Jusqu’au bout, le public aura retenu son souffle tant la victoire hésitait à choisir son camp, mais la jeunesse et la vaillance des Figeacois ont fait la différence. D’entrée, les «Rouge et Noir» prennent le jeu à leur compte et s’installent dans le camp adverse. Hugonenc, le demi d’ouverture, alterne le jeu au près par des attaques déployées ou le jeu au large par des longs coups de pied tactiques. Mais Gujan Mestras ne manque d’initiative grâce à un paquet d’avants solide et expérimenté et une ligne de trois quarts particulièrement véloce.

Les temps de jeu se succèdent mais les maladresses et les fautes gâchent les bonnes intentions et il faudra attendre la 25e minute pour voir Hugonenc, l’homme du match, passer la première pénalité. Piqués au vif, les joueurs de Gujan Mestras réagissent par leurs avants et Figeac subit. Sur une pénaltouche, le centre Babillau, bien servi par Bonnieu, transperce la défense et marque entre les poteaux. Gujan prend l’avantage. Mais sur le renvoi, la réaction de Figeac ne se fait pas attendre, Pégourié sert Roaldes qui donne à Hugonenc qui marque entre les poteaux. Il transforme l’essai et aggrave le score dans les minutes qui suivent sur un drop magnifique permettant aux Figeacois d’atteindre la mi-temps sur le score de 13 à 12.

La 2e période démarre tambour battant. Vernière, impérial en touche, intercepte le ballon pour trouver Pégourié en relais avec Roualdes qui sert l’arrière Petit qui donne à Cayrel qui marque l’essai : 20 à 12, score aggravé quelques minutes plus tard par une pénalité d’Hugonenc. Loin de se décourager, les Girondins se remettent à l’ouvrage. Belcard marque un essai transformé par Golias. A 23 à 19, Gujan se remet à y croire, mais Hugonenc met un terme aux espoirs girondins en servant Desforges, venu en trombe de son aile, par une magnifique passe au pied pour un essai en coin. 28 à 19, le score n’évoluera plus et les jeunes Figeacois décrochent fort logiquement leur billet pour les 8es de finale où ils rencontreront Périgueux B.


figeac B 28 — gujan mestras B 19

MT : 13-12. Pour Figeac B : 3E Hugonenc (35e), Cayrel (44e), Desforges (80e), 2T (35e, 44e), 1D (40e) et 2P (25e, 51e) Hugonenc. Pour Gujan Mestras B : 3E (32e, 39e), 2T (32e, 70e). GSF B : Sourlat, Pégourié T, Fafred, Vernière, Loudieres Y, Loredo, Jammes, Pégourié P, Roualdes, Hugonenc, Larole Chicot, Doignon, Cayrel, Soijgan, Petit ; Jouberton, Canat, Loudieres L, Felix, Lacan, Bru, Desforges.


Réaction

Bernard Landes président GSF : «C’était un match difficile comme tout ce que l’on a commencé il y a deux ans, ces joueurs marquent les premiers points de cette construction, aujourd’hui c’est l’équipe 2, j’espère que l’an prochain nous verrons l’équipe 1 à pareille fête. Nous sommes sur une bonne dynamique, ces jeunes sont vaillants et solidaires, avec cet état d’esprit on peut renverser les montagnes, la preuve, nous n’étions pas favoris sur ce match ! J’ai douté bien sûr mais j’ai tellement confiance dans ces jeunes, je les connais depuis qu’ils sont juniors, je savais que l’on pouvait construire de belles choses avec eux, je suis fier d’eux !»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *