Figeac n’a pas à rougir

Quentin Viazac auteur de l'essai figeacois hier à Vichy. / Photo archives DDM, JCB

Vingt premières minutes de bonne facture, avant de se focaliser sur la défense, faute de ballons. Vainqueurs, 17 à 5, de Figeac, les Vichyssois doivent leur succès à leur début de match. Deux essais de Sirbiladze et de Bonnafoux leur ont permis de mener, 14-0, avant de perdre le fil de la rencontre. Car les Lotois, vifs, ardents dans le combat, ont contrarié, bloqué toutes les initiatives des Vichyssois. Qui allaient en baver en seconde période.

Incapacité de sortir leur camp

À la reprise, Figeac prenait le match en main. Aux percussions de Pégourie et Fiches, aux relances de Correia, les Vichyssois subissaient avant de céder sur un essai de Viazac. À 14-5, le match était loin d’être joué. D’autant que les joueurs de François Sageot n’arrivaient plus à sortir de leurs 22 mètres, faute de ballons. Et pas le moindre signe rébellion pour sortir de l’empreinte des Lotois.

Il fallait attendre une bonne heure de jeu pour voir les Vichyssois sortir de leur camp. Martic et Radovic apportaient de la fraîcheur pour remettre leur équipe dans l’avancée. De retour dans le camp de Figeac, les locaux obtenaient une pénalité que réussissait Benoît, à la 77e minute. La pénalité du soulagement face une formation lotoise qui aurait mérité le point de bonus défensif.

C’est en assurant leur début de match que les Vichyssois ont battu, hier, 17 à 5, Figeac. Car en seconde période, ils ont dû faire preuve d’agressivité défensive pour conserver le gain du match.


Réaction

Bernard Landes président du GSF : «Tout d’abord je tiens à dire que suis fier et heureux de la victoire de l’équipe B qui a rendu une copie parfaite, un match parfait entre deux équipes de qualité. De fait, la B prend la première place de la poule, l’objectif fixé en début d’année est donc tenu.

En ce qui concerne l’équipe 1 nous n’avons pas à rougir de notre prestation, encore une fois et malgré le mauvais état de la pelouse, nous avons assisté un match de très haut niveau. Nos jeunes ont tenu la dragée haute aux expérimentés joueurs de Vichy. Nous aurions mérité le point de bonus défensif mais encore une fois nous payons cher notre manque de métier. L’état d’esprit du groupe est excellent, les joueurs se donnent à fond et ne lâchent rien même s’il y a encore trop d’imperfections dans la finition. Le rendez-vous de dimanche prochain est essentiel, Guéret finit très fort et si la 4e place nous échappait il restera l’option de finir dans les 8 meilleurs 5e, il faut donc jouer tous les matchs à fond.»

Vichy 17 — Figeac 5

MT : 14-0 ; arbitre : M. Pichard (Bougogne).

Pour Vichy. 2 essais, Sirbiladze (8e), R. Bonnafoux (17e), deux transformations et une pénalité (77e) de Benoît.

Pour Figeac : 1 essai Viazac (46e).

Cartons blancs : à Vichy : R. Bonnafoux (28e), G. Bonnafoux (45e)

Réserves : Vichy 16-Figeac 20 ; le GSF conforte sa place de leader de la poule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *