Figeac empoche le bonus offensif

Le puissant 3e ligne centre Stefan Ciorascu à l'offensive./ Photo DDM, JCB

Le commentaire : Pour ce match de rattrapage face à Mauriac, les «Rouge et Noirs» avaient décidé d’emballer la rencontre dès l’entame, et de fait, n’ont laissé d’entrée que quelques miettes à leurs adversaires. Une belle relance poursuivie par deux longs ballons portés, poussait les visiteurs à la faute. Mettant à profit leur belle conquête en touche, les locaux profitaient des pénaltouches pour remplir leur escarcelle et enchaîner les essais. Ils en marqueront trois sur cette action de jeu. Si les mêlées étaient sensiblement partagées, les ballons portés figeacois mettaient à mal leurs adversaires. Pour preuve, l’essai de Lovato le talonneur, qui franchissait la ligne poussé par son pack sur près de 30 mètres. 25 à 6 à la pause, la messe était dite, et l’on s’attendait à une belle débauche de jeu durant la seconde période. Hélas, comme trop souvent cette saison, le rythme du match baissait sensiblement, et la reprise s’avérait difficile pour les locaux qui additionnaient encore les fautes de main, et d’indiscipline. Notamment dans les rucks, où l’arbitre très bon au demeurant, sifflait systématiquement les ballons mal libérés. Heureusement, les visiteurs ne se montraient dangereux qu’en une occasion, où leur 2e ligne Brousse était tout près d’aller à l’essai. Prenant conscience que leur bonus ne tenait qu’à un fil, les Figeacois repartaient à l’assaut pour pointer un dernier essai qui le confortait définitivement.

Le film du match : Le temps d’effectuer quelques réglages, après deux premières pénalités, et la machine figeacoise se mettait en route pour trois essais qui ne souffraient aucune contestation. Le premier sur pénaltouche par Alvarez, qui servi en première main perforait la défense, le second par Lovato, le troisième par Florent Lafragette qui contournait la défense aprés pénaltouche, et le quatrième toujours sur pénaltouche par Nigou propulsé en but par ses équipiers. La suite était plus difficile. Il faut noter que Figeac a terminé la rencontre avec une charnière de 18 et 19 ans.

Et maintenant : Il reste une semaine aux hommes du président Bernard Landes pour se concentrer et préparer le derby, dimanche à Lacapelle.


Réaction

Victor Loredo, 3e ligne du GSF : «Je crois qu’on a réussi une belle première période, où nous avons vraiment dominé l’adversaire. Nous avons assez bien alterné jeu au large et ballons portés, ce qui nous a permis d’aller chercher le point de bonus offensif juste avant la pause. En seconde période, c’était plus compliqué, car nous avons fait trop de fautes de mains, dues je pense à un excès de précipitation de notre part. Par moments, nous voulons aller trop vite, ce qui gâche vraiment notre jeu. Ce soir on va se contenter de cette victoire, car l’essentiel était d’aller chercher le bonus. L’objectif est atteint, avec je pense la manière durant une mi-temps. Il nous faut maintenant bien préparer le match de la semaine prochaine à Lacapelle, où nous devrons être concentrés pour essayer de ramener quelque chose du derby.»


figeac 32 — mauriac 6

MT : 25-6. Arbitre : Florian Estève (Midi-Pyrénées).

Pour Figeac : 4 E (17e) Alvarez, (23e) Lovato, (31e) F. Lafragette, (75e) Nigou. 3T (17e, 23e, 75e), 2P (8e, 13e) Lafon.

Pour Mauriac : 2P (11e, 19e) Debrenliev.

Carton blanc : Neige (75e). Figeac : Ernest, Lovato, C.Lafragette, Delmas (cap), Bertout, Reydy, F. Lafragette, Ciorascu, Viazac, Gumez, Correia, Alvarez, Lafon, Lacoste, Anglade. Sont rentrés : Fafred, Penaranda, Nigou, Fiches, Loredo, Doignon, Otondo.

Mauriac : Popier, Quisset, Gidionon, Brousse, Fruquière, Tarrit, Bellanger, Cayla, Miagoux, Bouyssy, Miranda, Debrenliev, Lafarge, Monteil, Parsoire. Sont rentrés : Tournadre, Rossignol, Dayral, Desaymons, Coulon, Neige, Tapia.

En lever de rideau : Figeac 2 bat Mauriac 2 : 25 à 0, avec le bonus offensif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *